Les cheveux de vos enfants Parlons en!!!

Posté dans : Blog | 0
 
Si les cheveux crépus, frisés  des adultes doivent faire l’objet de soins particuliers, afin de conserver leur force et leur éclat, les cheveux des enfants, et en particulier ceux des petites filles, doivent aussi bénéficier d’un grand nombre d’attentions.Les follicules pileux de l’enfant se développent autour du sixième mois de grossesse et les cheveux sont visibles à l’échographie.A la naissance, la quantité de cheveux est très variable d’un enfant à l’autre. Certains sont dotés d’une abondante chevelure, d’autres sont totalement chauves. .
Souvent, la tête de bébé est couverte d’un fin duvet qui tombera au bout de quelques mois pour être remplacé par des cheveux plus épais.De même, la texture évolue dansle temps. Fins et soyeux, lisses ou légèrement bouclés à la naissance, les cheveux deviennent plus épais et le niveau de frisure peut s’accentuer dans les premiers mois, voire les premières années.
Même si bébé a peu de cheveux dans sa première année, bien prendre soin de son cuir chevelu est indispensable. Une bonne hygiène régulière et un shampoing adapté sont les clés qui permettront à ses cheveux de pousser vigoureusement et en pleine santé.Inutile de laver les cheveux de bébé trop souvent. Une fois par semaine est suffisant.
Entre 2 shampoings, rincez les cheveux à l’eau claire. Optez pour un shampoing spécial bébé qui ne pique pas les yeux.
Évitez  les formules qui contiennent des sulfates, et tendent à dessécher. Les cheveux frisés ou crépus secs par nature ont besoin de beaucoup d’hydratation   Utilisez un shampoing pour bébés lorsque l’enfant est très jeune, puis passez aux shampoings doux lorsque votre enfant grandit et développe des cheveux plus longs.En effet, les cheveux de nos petits bouts sont en pleine croissance donc sont plus sensibles à tous les bouleversements et agressions extérieurs jusqu’à la puberté. Il est sécrété parles glandes sébacées qui sont situées dans l’épiderme, à l’origine de lasécrétion du sébum qui est uncorps gras (essentiellementcomposé de triglycérides).En sécrétant le sébum, les glandes sébacées permettent à la peau de se protéger contre les agressions extérieures(microbiennes, excès de température) et de garder une certaine élasticité
Composition du Sébum Une matière grasse produite par les glandes sébacées associées au follicule pileux et qui lubrifie naturellement le cheveu et le poil. Le sébum est constitué de :y Triglycérides : constituants majeurs (60%) du sébum à la surface de la peauy Squalène : ayant une forte concentration dans le sébum (10 à 15%), c’estun lipide entrant spécifiquement dans la composition du sébum, il est unprécurseur dans la synthèse du cholestérol.y Cires : constituées de liaisons esthers et d’alcools gras. Il est important  parce qu’il entre dans la composition du film hydrolipidique, qui va agir comme une véritable enveloppe sur le cheveu. Cette protection microscopique et fragile va permettre le maintien des molécules d’eau sur le cheveu sur toute sa longueur : de la racine à la tige.A la naissance, se produit une forte poussée séborrhéique qui se maintient environ un mois pour atteindre un niveau minimal à l’âge de 6 mois suivi d’une ascension à partir de l’adolescence (12- 15 ans) sous l’effet de la testostérone pour se stabiliser jusqu’au vieillissement
Dès le plus jeune âge, c’est à vous en tant que parents de mettre en place une bonne routine capillaire afin que le moment du soin soit un moment de complicité. Des réflexes simples :l’hydratation et démêlage des cheveuxAfin de respecter autant que possible cet équilibre naissant, des réflexes simples sont à mettre en pratiques ur la chevelure de l’enfant, n’hésitez à apprendre à vos enfants comment faire La chevelure afro, crépue, ou frisée requiert plus que tous autres types de cheveux, des gestes attentionnés,qui peuvent parfois sembler rébarbatifs. Exit cependant les réflexions etremarques, qui sont la source de complexes ! Il est important de veiller à transformer ces moments dédiés au soin du cheveu, en instant de complicité entre la maman et son enfant, et d’apprendre à la petite fille à aimer ses cheveux, dont elle sera fière plus tard dans sa vie futur…sans oublier de lui mettre des petits accessoires pour rendre sa coiffure plus coquette.L’hydratation : TRÈS IMPORTANT, le cheveu frisé ou crépu de l’enfant est sec.
L’un des secrets est de ne pas hésiter à l’hydrater. Sous l’effet d’un agent hydratant, le cheveu va tout naturellement s’assouplir les rendre  malléable : il sera beaucoup plus simple à coiffer. Il ne faut pas hésiter à utiliser quotidiennement un spray hydratant sans rinçage, ou un baume hydratant sans rinçage. L’hydratation du cheveu est de plus le préalable obligatoire au démêlage efficace du cheveu ; Le démêlage : l’hydratation doit donc précéder tout bon démêlage du cheveu. En aucun cas il ne doit être fait sur des cheveux secs. Les bienfaits de l’hydratation se feront plus facilement, avant de démêlage, par un massage du cuir chevelu de l’enfant. Outre son aspect   relaxant, et déstressant, il va avoir pour effet de stimuler les glandes sébacées, qui vont alors sécréter du sébum. Ce massage terminé, il faudra séparer la chevelure de l’enfant en quatre et procéder à un démêlage délicat à l’aide d’un peigne à dents large , aussi appelé peigne afro, et toujours commencer par la pointe des cheveux  vers les racines.
 ASTUCE : avant de dormir, il ne faut pas hésiter à faire une grosse natte ou une tresse avec les cheveux de l’enfant. Cela évitera la formation des nœuds et facilitera le coiffage le lendemain.
Attention cependant à ne pas trop serrer la natte, car trop serrée, elle peut occasionner la chute des cheveux. Sans oublier d’attacher les cheveux avec un foulard en satin ou de mettre un bonnet en satin. Cheveux frisés et crépus des enfants : les gestes à éviter S’il existe des réflexes simples à adopter avec les cheveux des enfants, d’autres sont à bannir ça risque de provoquer des dommages temporaires ou définitifs : l’utilisation de produits gras de type vaseline (petrolatum), ou produits contenant de la glycérine ou lanoline sont à proscrire pour le démêlage des cheveux. Ces substances vont dès leurapplication boucher les pores du cheveu, et l’empêcher de respirer. Éventuellement, et afin de faciliter le démêlage des cheveux des enfants, ilsera possible d’utiliser, avant le shampoing, certaines huiles, telles que celles de jojoba, d’amande douce ou le beurre de karité.
Cependant, rappelons qu’il est préférable d’utiliser un spray ou un baume hydratant ou de l’eau+huile végétale le défrisage : le défrisage et le lissage des cheveux sont à bannir tant que l’enfant n’a pas atteint l’âge de la puberté….
N’hésitez pas à partager avec nous vos astuces pour prendre soin de cheveux de vos Loulous

 

Alopécie Post-Partum

Posté dans : Blog | 0

Après l’accouchement, la jeune maman peut perdre ses cheveux. Pas de panique,
cette forme d’alopécie post-partum est tout à fait classique et touche la moitié des femmes. Bien qu’elle soit réversible,
il est préférable d’agir rapidement pour ne pas voir sa chevelure perdre de son volume.  Tous nos conseils. Avec la maternité, la matière de vos cheveux change. Épais et brillants pendant la grossesse, ils peuvent parfois tomber abondamment pendant un mois (et parfois plus) après l’accouchement.Chaque grossesse est différente, après ma première je n’avais pas eu de problème d’alopécie, alors qu’après la naissance de mon deuxième enfant j’ai eu une chute de cheveux vraiment importante Comment se manifeste l’alopécie post-partum Quelques semaines après l’accouchement, ou plus dans le cas où vous avez allaité, il est possible que vous perdiez brusquement vos cheveux.De plus en plus importante au début, la chute de cheveux diminue au bout d’un mois. Attention, elle risque de persister si elle n’est pas prise au sérieux.

Dans les cas les plus sévères d’alopécie post-partum, 15 à 40 % de vos cheveux peuvent tomber. La zone la plus souvent touchée est le sommet du crâne ou vers les tempes ce qui est mon cas, alors que je ne fais pas de tresses ou de crochets. Mais l’ensemble de la chevelure est plus faible et devient terne. Les cheveux sont plus fins, difficiles à coiffer et tombent par poignée à chaque démêlage, Les causes de cette soudaine chute de cheveux Pendant la grossesse,Vigoureuse, plus épaisse et brillante la chevelure perd de sa force après l’accouchement.
C’est ce qu’on appelle une chute de cheveux réactionnelle. Plusieurs facteurs sont responsables de l’alopécie post-partum.La principale cause est un bouleversement hormonal. Lorsque vous êtes enceinte, les hormones œstrogènes sont en augmentation et stimulent l’ensemble de votre organisme et redonnent vie à vos cheveux. Après votre accouchement, cette concentration en œstrogènes chute progressivement, ce qui entraîne une chute massive de vos cheveux.
La naissance marque le commencement d’une nouvelle vie, c’est une étape stressante pour la plupart des mamans. Ce stress et une fatigue excessive due au manque de sommeil et à la reprise du travail peuvent être également responsables de la dévitalisation des cheveux. Si vous êtes sujette aux carences en fer, il est préférable de consulter votre médecin généraliste ou votre dermatologue car le manque de fer risque d’aggraver l’alopécie.

Quels sont les traitements efficaces ?
Cette forme d’alopécie est loin d’être irréversible mais les cheveux peuvent mettre parfois jusqu’à 8 mois pour repousser et rester affaiblis sur le long terme. Il est donc important de les soigner pour éviter qu’ils ne perdent de leur densité et de leur volume. Le traitement le plus efficace pour une repousse plus rapide est l’application d’une lotion spécifique qui agit directement sur la racine. Les cheveux ont besoin de plus de vitamines que d’habitude afin de renforcer la kératine et la solidité des cheveux.On peut aussi avoir recours à de différents compléments alimentaires Ils agissent en profondeur. Parmi les substances les plus bénéfiques en cas de chute de cheveux, il faut retenir le magnésium, les protéines de céréales riches en cystine et en méthionine, acides aminés soufrés indispensable à la synthèse de la kératine, en synergie avec des vitamines B et du zinc. Il est également nécessaire de stimuler la micro-circulation du cuir chevelu afin d’accélérer la repousse.
Choisissez un traitement local à bases de vitamines B5, B6 et B8 qui solidifient la fibre capillaire, l’huile d’olive qui protège le bulbe et surtout de quinquina rouge (huile de quinquine),un extrait d’écorces  qui accélère la prolifération des cellules.Ou encore une lotion Anti Chute (Essential 17Hair Growth de ALIKAY NATURALS le soir  ou l’huile de ricin haïtien)

 

On applique le produitraie par raie directement sur le cuir chevelu pendant trois mois pour voir vos cheveux se renforcer, de tomber de moins en moins et de repousser plus vite.

Et aussi une bonne Routine Capillaire reste très importante.
N’oubliez pas q’une Routine Capillaire est propre à chacune d’entre vous, ce n’est pas parce que ces produits fonctionnent le mieux pour vous, et  obtenir de bon résultats, c’est à vous de trouver votre équilibre avec une base solide. je n’utilise pas de compléments alimentaire parce que j’ai choisi d’allaiter mon fils. Si vous souhaitez avoir recours à des compléments alimentaires je vous conseille fortement de vous adresser à un médecin généraliste ou un Dermatologue. N’hésitez pas à partager avec nous votre Routine Capillaire