Les huiles végétales vierge

Huiles végétales vierges, macérats huileux, quelle différence ?

Posté dans : Blog, Conseille | 0

Huile de carotte, huile d’olive, huile de millepertuis, le mot « huile » recouvre sous une même appellation des produits différents aux propriétés différentes. Certaines huiles, comme l’huile de carotte, sont ainsi appelée « huile » à tort car il s’agit en fait de macérat huileux.

Les huiles végétales vierge
Les huiles végétales vierges sont obtenues généralement lors de la première pression à froid du végétal par un procédé mécanique, d’où leur dénomination complètes : huile végétale de première pression à froid sans additif. Toutefois certaines huiles comme celles de maïs ou de pépins de raisin, nécessite un léger chauffage à la vapeur qui ne dépasse jamais 50 °C.
Les huiles qui portent cette dénomination sont pures, ne subissent aucun autre traitement et ne contiennent aucun additif. La composition de l’huile doit donc être à 100% composée de l’huile du végétal.

Le procédé d’extraction mécanique produisent un résidu appelé «tourteau» qui contient encore environ 20% d’huile qui sont donc perdus. C’est pourquoi les huiles vierges de première pression à froid sont généralement plus onéreuse.

Par opposition, les huiles industrielles sont appelées « huiles raffinées », le processus de raffinage permettant aux industriels d’extrairent quasiment 100% de l’huile des végétaux par des processus de chauffages, de processus de raffinage ou bien encore des processus chimiques destinés à extraire l’huile des tourteaux.

Les huiles de première pression à froid conservent ainsi tous les nutriments des végétaux et ont généralement une couleur et un gout plus marqué que les huiles industrielles.

Les principales huiles végétales vierges sont :
huile d’olive
huile d’amande douce
huile d’avocat
huile de bourrache
huile de chanvre
huile de macadamia
huile de nigelle
huile d’onagre
huile de ricin
huile de pépins de raisins
Huile de rose musquée
huile de rosier muscat
huile de sésame
huile de noisette
huile de jojoba
huile de karité
huile de neem
huile d’argan

huile de moringa (extrait des graines de moringa)
huile carapa andiroba Guyneisis
Lorsqu’elles sont de qualité biologique, les huiles végétales vierge de première pression à froid doivent être extraites de plantes issues de l’agriculture biologique.

Les macérats huileux
Les macérats huileux sont obtenu quant à eux en faisant macérer un végétal dans une huile végétale vierge. Le résultat de cette macération est ensuite filtré. Le produit résultat est souvent appelé huile, mais en fait il s’agit bien d’un macérat dont l’ingrédient principal est l’huile ayant servis support.

Ainsi, une huile de carotte contient principalement 80% d’huile support, généralement de l’huile de tournesol et 20% de carotte.

Les principaux macérâts huileux sont :
Huile de carotte
Huile de millepertuis
Huile de calendula
Huile d’arnica
Huile de Centellas Asiatisa
Huile de figue de barbarie
Huile de pâquerette
Huile de thym
Huile de persil

huile hibiscus (ou bissap)

huile moringa ( existe en macérât huileux de poudre de feuilles de moringa)

 

Pour être de qualité biologique, les macérâts huileux bio doivent être issus de la macération de plantes biologiques ou issues de l’agriculture biologique et d’huiles végétales vierges elles-mêmes issues de l’agriculture biologiques.

CARAPA ANDIROBA …TOULOUCOUNA CARAPA GUYANENSIS /CARAPA PROCERA

Posté dans : Blog | 0

Les méliacées sont des arbres ou des arbustes des régions tropico-équatoriales. Beaucoup possèdent un bois recherché et ont été surexploités comme l’acajou d’Afrique (Kaya), celui des Caraïbes (mahogany = Swietenia), ou l’acajou “femelle” ou acajou odorant (Cedrela) qui servait à faire les boîtes à cigare ou de petits meubles. Certains ont de multiples usages comme le “neem” ou lilas blanc de l’Inde (Azadirachta) : plante médicinale, essence de reboisement, protection des cultures, source de produits antiparasitaires. Le genre Carapa est tropical et parmi les nombreuses espèces décrites seules deux sont communément employées pour leurs propriétés médicinales. Le CARAPA ou ANDIROBA, Carapa guyanensis est un grand arbre qui était assez commun dans la forêt primaire d’Amérique du sud et les vieilles forêts secondaires, il a été très exploité pour son bois qui ressemble à l’acajou odorant (Cedrela). On le trouve aussi sur les iles de la mer des Caraïbes (grandes et petites Antilles) et en Amérique centrale. Le TOULOUCOUNA, Carapa procera est présent dans l’ouest de l’Afrique tropico-équatoriale. Ces deux espèces sont médicinales par l’huile contenue dans les graines et dans une moindre mesure par leurs feuilles et leur écorce.

HUILE DE CARAPA /HUILE ANDIROBA


Le fruit du carapa (andiroba) est une capsule ligneuse à 4 angles de 7 à 10 cm, qui contient 10 à 12 graines. Il existe plusieurs techniques pour en extraire l’huile. Les indiens des Guyanes font bouillir longuement ces graines oléagineuses, puis ils attendent quelques jours que l’huile se collecte dans les téguments ramollis et légèrement pourrissants ; ils la recueillent ensuite en exposant la masse des graines au soleil (ou en les chauffant par temps de pluie) dans un récipient naturel, le spath d’un palmier, dont une des extrémités est percée. L’huile s’écoule lentement par gravité. Dans certaines régions du Brésil on collecte les noix qui flottent dans les cours d’eaux et on recueille l’huile après pourrissement des graines, par chauffage ou en les pressant. Ces techniques traditionnelles donnent une huile colorée en brun ou rouge et qui ne se conserve pas longtemps. En utilisant des moyens mécaniques plus modernes on obtient une huile “vierge” jaune pâle de première pression à froid de bonne qualité. Par la technique traditionnelle 6 kg de graines donnent environ 1 kg d’huile et au moins 2 fois plus par des moyens modernes.

UTILISATIONS HUILE de CARAPA ou ANDIROBA cosmétique, anti-inflammatoire, antalgique et contre les insectes piqueurs Les populations amérindiennes mélangent le roucou (pigment rouge de Bixa orellana) et l’huile de carapa. Ils s’enduisent de ce mélange, s’aidant les uns les autres et procèdent régulièrement à ce rituel. Le roucou est très esthétique et possède un pouvoir magique, repoussant le mauvais esprit toujours prêt à envahir le corps humain, le carapa a le pouvoir de protection physique (froid et pluie, démangeaisons, insectes). On l’utilise aussi comme liniment pour masser les muscles douloureux des chasseurs après les longues courses dans la forêt.

 

Chez les créoles guyanais, on s’en servait pour traiter toutes sortes de dermatoses : eczémas infectés ; brûlures dues aux plantes urticantes ou au latex caustique, piqûres d’insectes (l’effet calmant et anti-inflammatoire est remarquable).
Cette huile possède des propriétés protectrices pour la peau car, malgré leur vie au grand air et aux intempéries, leurs travaux agricoles dans des “abattis” pleins de broussailles épineuses et d’insectes piqueurs, les indiens qui vivent très souvent nus à par leur cache sexe (kalimbé) ont en général une belle peau.

Cette huile détient d’excellentes propriétés émollientes, nourrissantes et revigorantes, idéale pour les peaux et les cheveux très secs ou abimés. – Elle revigore et donne brillance et souplesse à la chevelure
– Elle apporte douceur et élasticité à la peau- Elle agit efficacement comme répulsif contre les poux et autres piqures d’insectes- En cure minceur, il est fréquent de voir les femmes indiennes l’appliquer le soir sur leur cellulite, très efficace sur les graisses localisées (capitons). Un chercheur américain a même déposé un brevet démontrant son efficacité dans le traitement de la cellulite. Les corps gras de l’Andiroba auraient la capacité d’inhiber certaines enzymes responsables de l’accumulation des graisses et de la conversion des cellules en adipocytes.
Au Brésil on utilise communément l’huile d’andiroba (c’est le nom portuguais) dans les grandes villes comme huile de massage (massage thérapeutique, arts martiaux) et pour calmer les irritations cutanées, soigner les petites plaies ou les contusions. Enfin c’est une huile cosmétologique donnant brillant et souplesse à la chevelure (tout en éloignant les poux).

L’huile de CARAPA est donc : – adoucissante et protectrice pour la peau (on peut tester sa propre réaction en cas d’eczéma ou de psoriasis).- décontractante et légèrement antalgique pour les muscles et les zones articulaires (bonne huile de massage pour les sportifs)- légèrement répulsive pour les insectes piqueurs (mais beaucoup moins que le DEET= OFF) et très utile contre les tiques et autres poux d’agouti de la forêt guyanaise.

Elle est d’ailleurs utilisée en Amérique du sud pour soigner le bétail (plaies, tiques et parasites de la peau).
L’huile brute ou vierge non purifiée est la seule réellement efficace, associant l’effet trophique calmant des corps gras à l’effet anti-inflammatoire, antiprurigineux des triterpénoïdes-limonoïdes.
L’huile de carapa se conserve mal et rancit vite si on ne la garde pas au frais et à l’abri de la lumière. Plusieurs sociétés en proposent sur internet. Il fut un temps où on en faisait du savon au Brésil où elle est commune.

Aux Antilles sur l’île de la Dominique, les survivants des indiens Caraïbes en vendent quelquefois mais il est difficile de savoir si c’est de l’huile pure, elle est assez souvent mélangée à de l’huile de ricin plus facile à obtenir ; d’ailleurs les créoles antillais confondent les deux huiles qu’ils appellent indifféremment huile de carapate.

SOURCE PHYTOMANIA : DR JEAN MICHEL HURTEL

Routine Capillaires : “Les bêtises à éviter sur les cheveux “

Posté dans : Blog, Conseille | 0

Une chevelure séduisante est le rêve de la majorité des femmes.

En effet, le cheveu révèle des informations importantes et pertinentes sur celle qui le porte. Terne ou cassant, elle peut cacher soit un manque de soin, soit une dépression (négligence dans les soins des cheveux) ou au plus le niveau socio-économique, mais dans la majeure partie des cas les femmes sont victimes de produits inappropriés ou de mauvaises pratiques sur les cheveux. A l’inverse, une femme avec une chevelure éclatante laisse entrevoir une personne épanouie, confiante, éduquée qui planifie ses soins chez un professionnel ou qui a une connaissance sur les cheveux. Les cheveux étant le témoin fidèle de notre santé physique et émotionnelle. L’entretien des cheveux nécessite une compréhension de son fonctionnement, de la capacité de diagnostiquer le problème en cours et de pouvoir bien mener un dialogue fructueux pour identifier les routines et pratiques et prodiguer des conseils utiles. Il est tout à fait inutile de pouvoir traiter le problème sans pouvoir identifier la ou les causes, car il est important d’éviter une rechute du problème.
Nat Tricia Shop questionne les clientes sur les routines et pratiques qui pourraient endommager les cheveux, ce que nous appelons les « bêtises à éviter sur les cheveux » et nous les conseillons sur l’hygiène de vie nécessaire pour garder les cheveux en bonne santé car l’état nutritionnel et émotionnel a une action significative sur la chevelure. Ce qui fait que l’éducation et la promotion des bonnes pratiques constituent des points clés de notre stratégie de travail.

Toute la science des soins des cheveux réside dans la lecture des messages codés que les cheveux nous transmettent chaque jour car ils sont une véritable boite noire ou sont enregistrées nos émotions (stress, dépression), nos habitudes de vie (usage de narcotique, surmenage, dénutrition/sous-alimentation) et nos origines.

Pour des soins de qualité, plusieurs questions essentielles doivent se poser :

Quand prioriser un traitement de maintien de la longueur au détriment d’un soin activateur de la repousse ?

Pourquoi une coupe d’entretien sur des cheveux non endommagés ?
Quand prioriser telle huile sur d’autres quand elles ont les mêmes actions sur les cheveux ?

Est-ce que le fait de laisser reposer les cheveux sous les tresses permet de traiter les différents problèmes ?

Quelles sont les risques du défrisage à chaud ou à froid sur les cheveux ?

Peut-on éviter la chute des cheveux ou y a-t-il des causes chutes de cheveux inévitables ?
Les chutes des cheveux dues à la chimiothérapie, comment s’y prendre ?

Autant de questions qui nécessitent d’être élucidées pour conserver toute la beauté de la chevelure même en étant souffrant. Dans tous les cas, une main professionnelle expérimentée est utile pour les soins des cheveux tout au cours du traitement pour suivre l’évolution. Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que les soins routiniers et mal entretenus endommagent gravement les cheveux.

Entre des pratiques qui détériorent les cheveux et des coiffures séduisantes, il faut savoir choisir.
Notre mission première n’est pas d’exécuter mais de conseiller en vue d’un choix judicieux.
Nos cheveux étant sujets à maintes bêtises que nous faisons quotidiennement sans se rendre compte de leur gravité, voici les erreurs que vous devriez éviter à tout prix, si vous rêvez d’avoir une chevelure flamboyante et volumineuse :

1.-se coiffer de la même façon : Les tractions exercées durant la coiffure affaiblissent les cheveux et les rendent cassants.
2.-Ne pas mettre de produits sur les cheveux :
Tout comme notre corps, le cheveu nous envoie des messages de déficience et il est nécessaire de les déchiqueter pour pouvoir répondre. Le manque de protéines, d’hydratation est autant de messages codés donc ne pas utiliser de produits sur les cheveux ou utiliser simplement de l’eau et du savon est contraire aux pratiques de soins des cheveux.
3.-Coiffer, laver et sécher les cheveux de manière brutale : les soins de manière brutale sur les cheveux les endommagent.
4.-Ne pas protéger les cheveux au coucher : Au coucher il faut se protéger les cheveux soit en portant un bonnet en satin ou en ayant une taie d’oreiller en satin, ce qui éviterait de les abîmer et du même coup préserver leur beauté.
5.-Rester plusieurs jours sans démêler les cheveux : ils peuvent vous donner une fausse alerte (vous avez l’impression d’une perte trop importante de cheveux) et dans certains cas ils se lient et le plus souvent incapables de se démêler.
6.-Ne pas se faire de soins réguliers : Les cheveux réclament des soins hebdomadaires selon leur état soit des soins routiniers ou des soins profonds. Des soins irréguliers même bien entretenus agressent les cheveux à la longue.
7.-Utiliser les mêmes produits tout le temps : tout comme notre corps nécessite une alimentation variée et équilibrée pour rester en bonne santé, nos cheveux ont besoin de cette même balance. Un déséquilibre entre les soins hydratants et en protéines les font souffrir.
8-Application trop fréquente de teinture et /ou de défrisant : les applications trop fréquentes de défrisant et de teintures ont pour but d’abîmer les cheveux par la destruction de la kératine, ils perdent leur élasticité. Plus on écarte le temps de défrisage, plus cheveu est en bonne santé
9.-Brossage trop fréquent et/ou excessifs : se brosser ses cheveux trop fréquemment les rend cassants, fourchus et/ou électriques. Le brossage excessif et rigoureux peut endommager la fibre capillaire.
10.-Ne pas laisser l’après-shampoing ou le masque agir sur sa chevelure : l’après shampoing ou le masque contient des nutriments pour les cheveux. Il faut plutôt laisser agir pour quelques minutes sinon il sera sans efficacité.
11.-Se laver les cheveux la tête en avant : cette pratique cache deux principales difficultés. Les cheveux s’emmêlent surtout quand vous commencez à avoir des repousses et deuxièmement des produits chimiques agressifs peuvent agir sur les yeux.
12.-Faire une décoloration deux fois de suite pour cacher une couleur :
La décoloration est un procédé qui consiste à changer la couleur en agissant sur la fibre capillaire en changeant sa couleur. Même bien faite, c’est très agressif pour les cheveux.
13.-Faire une décoloration et un défrisage le même jour : Le défrisage est un procédé chimique agressif au même titre que la décoloration. Il est nécessaire de préparer le cheveu avant et après le défrisage ainsi que la décoloration. Ces deux actions chimiques très agressives ont pour but d’endommager la kératine des cheveux et de les ternir.

Cette liste n’est pas exhaustive. Il y a autant de mauvaises pratiques que de pratiquantes. Citons entre autres l’utilisation abusive et quotidienne de fer a lisser sur les cheveux et le port de tresses sur cheveux fraîchement défrisés etc…
En somme, les soins des cheveux réclament une connaissance préalable des cheveux et de son fonctionnement, une connaissance approfondie des problèmes et de la prise en charge des cheveux. Mais l’identification des problèmes des cheveux relève avant tout d’une communication approfondie entre la cliente et le professionnel en vue d’identifier les pratiques ayant conduit à cette condition et d’y remédier. C’est le but essentiel de la consultation capillaire orienté vers la proposition d’un plan de traitement accompagné de conseils sur l’hygiène de vie et les bonnes pratiques sur les cheveux dans une logique préventive.

L’idéal pour les femmes qui font des soins à domiciles est de bénéficier des consultations chez un dermatologue spécialisé pour les cheveux (de préférence chaque 3 mois) afin de bénéficier des conseils relatifs aux types de cheveux et aux produits appropriés. Dans des situations particulières comme l’accouchement, un choc psychologique, certaines maladies chroniques telles le diabète, l’hypertension et le VIH/SIDA, les femmes nécessitent des consultations chez un spécialiste, rapprochées afin de détecter les troubles du cheveu à un stade précoce.

Mesdames, notre cheveu, c’est notre couronne de fierté.

Beurre de Karité et ses bienfaits

Posté dans : Beauté, Blog, Conseille, Soins | 0

Le beurre de karité est un beurre végétal, issu des noix de Karité. Corps, cheveux, mains et visage : le beurre de Karité est l’un des actifs cosmétiques le plus simple à utiliser et surtout le plus efficace. Connu pour ses propriétés comme hydratant et assouplissant de la peau il entre dans la composition de nombreux produits cosmétiques.

Le beurre de Karité est fabriqué suivant un processus de fabrication ancestral : cueillette des fruits, pilage des graines, filtrage et mise en pot. Le Beurre de Karité s’utilise en prélevant une noix de produit et en le laissant réchauffer au creux de votre paume. Le beurre sous l’effet de la chaleur se transforme doucement en huile.

Richesse en acides gras qui permet à ses vertus hydratantes de résister à l’eau et aux agents lavants. Ce sera donc avant tout le soin de prédilection des cheveux très secs. Et bien sûr, de tous les cheveux bouclés, frisés, crépus, dont la structure en spirale rend difficile la circulation du sébum. Le beurre de karité va hydrater chaque boucle de la racine à la pointe du cheveu.

Les acides gras contenus dans le beurre de karité ont aussi une excellente affinité avec le cuir chevelu. Ils vont apaiser la peau au niveau du crâne grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes et réparatrices. Ce qui va aider le cuir chevelu à lutter contre les multiples agressions auxquelles il est soumis, comme l’air chaud du sèche-cheveux ou encore les composés chimiques présents dans les shampooings et autres soins

Également riche en 4 vitamines : A, D, E et F. Exactement celles dont les cheveux ont besoin pour être nourris et retrouver force et vigueur. Ce qui leur permettra de rester protégés face aux nombreuses agressions extérieures subies tout au long de l’année à cause du soleil, du vent, du froid. Grâce à ces vitamines, les chevelures les plus fragiles sont réparées. Finis les cheveux qui cassent facilement, qui sont fourchus aux pointes, qui poussent difficilement et deviennent ternes.


Soin du Corps et du visage :
Le beurre de Karité parfumé à la rose, protège l’épiderme, maintient l’élasticité, hydrate et protège la peau. Faire fondre au creux de votre paume et appliquez en réalisant des massages circulaires.

Les Coups de soleil :
Répare la peau en cas de coup de soleil. Il permet d’accélérer la cicatrisation. Ce produit indispensable pour les  vacances au soleil

Soulage les irritations :
Efficace en cas de crevasses des talons, des mains, des lèvres et des coudes râpeux
Pour les lèvres, utilisez comme baume à lèvres. Idéal pour les nez gercés en hiver (rhumes/allergies…)

Après épilation :

Le karité de la Marque Farity  soulage la peau grâce à ses vertus apaisantes, réparatrices, assouplissantes. Il hydratera et adoucira votre peau après l’utilisation du rasoir, de l’épilateur électrique ou de la cire.

Pendant la grossesse :
Ce soin est un anti-vergetures par excellence, comme l’huile d’amande douce. Appliquez sur les zones sujettes aux vergetures : ventre, cuisses. Il ne supprime pas les vergetures, mais prendra soin de votre peau afin d’éviter leur apparition. Attention!! Utilisez un Beurre de pur sans huiles essentielles

Le  beurre de Karité le produit de beauté indispensable pour la famille

N’hésitez à partager vos astuces avec le beurre de karité

 

Beurre de mangue votre compagnon des 4 saisons

Beurre de Mangue

Posté dans : Blog | 0

J’ai découvert le beurre de mangue grâce à la Marque Mango Butterfull hydrate, nourrit, apaise et protège la peau et les cheveux. Riche en antioxydants, il est conseillé pour les peaux matures, mais aussi en cas de sécheresse cutanée ou capillaire.
Le manguier (Mangifera indica) est un grand arbre originaire d’Inde orientale et du Myanmar. Sa culture s’est peu à peu étendue dans de nombreux pays tropicaux, notamment aux Antilles, au Brésil, sur l‘île de la Réunion et en Afrique. Très ornemental, le manguier forme un grand arbre porté par un tronc épais et bien droit. Ses origines lui confèrent une préférence pour la chaleur et l’humidité ; sous nos latitudes, il ne survivra pas à des températures inférieures à 0°C, surtout dans ses jeunes années.


Aujourd’hui il est cultivé dans tous les pays tropicaux, principalement pour ses fruits charnus.
La chair juteuse et fruitée des mangues est très appréciée pour son goût sucré agréable (on en fait des sorbets, des compotes, smoothie…) et pour son fort apport énergétique (elle est notamment riche en vitamine C).
Au cœur de la mangue se trouve un noyau plat contenant une graine (ou amande) qui, une fois pressée, produit un beurre beaucoup moins connu que le reste du fruit. Ce beurre donne pourtant une texture inégalable à vos émulsions. Incorporé à vos préparations, il laisse votre peau douce, souple et ferme. Riche en acide iso-stéarique, c’est l’ingrédient idéal pour confectionner vos soins capillaires : véritable allié des cheveux endommagés, rêches ou crépus, le beurre de Mangue apporte son action gainant aux écailles, brillance aux cheveux et aide à prévenir la formation de fourches
Le beurre de mangue est riche en acide oléique, en phytostérols et en polyphénols. Ces composants lui confèrent des propriétés protectrices, émollients, antioxydants et adoucissantes.
Peut être utilisé :
Cheveux cassants, pointes sèches et fourchues
Cheveux déshydratés ( asséchés suite à un évènement particulier : coloration, lissage etc…)
Cheveux secs, ternes et abimés de toutes textures
Cheveux fins, sans volume
Cheveux forte porosité
Soin des Cheveux des Enfants
Soin des peaux sèches et déshydratées
Bien faits :
Nourrit et hydrate intensément la chevelure sans l’alourdir.
Discipline les cheveux épais, denses
Répare les pointes fourchues
Embellisseur capillaire
Fortifie, gaine, protège
Améliore la densité, souplesse, malléabilité et brillance à la chevelure.
Favorise la pousse
Ses multiples Usages :
Scellage de l’hydratation au quotidien : Pour hydrater de manière optimale votre chevelure : Divisez vos cheveux en 4 parties. Vaporisez les avec notre spray hydratant (ou le lait capillaire) ensuite appliquez une noisette de chantilly par section pour emprisonner durablement l’hydratation apportée.
Scellage de l’hydratation selon la Methode L.O.C
Traitement choc des pointes sèches et abimées selon la Méthode Baggy
En Bain d’huile avant le shampooing ( Pré-poo) : Appliquez 2 noisettes par section sur cheveux humides. Laissez poser entre 1h et toute la nuit. Rincez avec notre shampooing doux.
Massage du cuir chevelu et des tempes dégarnies
Support graisseux pour tresses, coiffures ( Braid out, tortilles etc…)
Reprise des racines des dreadlocks

Dj du 97 Connection

 

Appliquez comme soin protecteur avant l’utilisation d’une source de chaleur : lissage, brushing, Wave etc

Massages corporels
S’utilise seul ou mélangé dans la paume de la main à votre huile-beurre-lait-gel préféré
Précautions d’emploi
• Produit riche, extrêmement nourrissant, efficace en très petite quantité, ne pas sur doser.
• Ne pas ingérer, produit non comestible
• Il est recommandé de faire un test de sensibilité en testant le produit sous le pli du coude avant utilisation
A conserver à l’abri de la lumière et chaleur

Bien que le beurre de mangue soit fortement conseillé pour les cheveux secs, le beurre de mangue est tout autant idéal pour réparer, nourrir et assouplir les cheveux ternes et/ou crépus. Il s’utilise également sur les cheveux longs. Le beurre de mangue s’applique très simplement, mèche par mèche, des racines aux pointes après avoir été réchauffé dans le creux de la main. Le beurre de Mangue d’adapte à tous types de cheveux secs et déshydratés toutes textures –
Une chose est sûre les Beurres de Mangues de la Marque Mango Butterfull seront vos compagnons pour l’hiver, il vous aidera à lutter contre la sècheresse de votre peau (normales à sèches). Lisse la fibre capillaire, apporte souplesse, douceur, malléabilité et brillance et vous constaterez que le beurre de mangue est un très bon démêlant. On peut tout aussi bien s’en servir en masque capillaire.

N’hésitez à tester les Beurres de Mango Butterfull

 

Cheveux, bouclés, frisés naturels : Coloration

Posté dans : Beauté, Blog, Conseille, Soins | 0

Une coloration capillaire est une solution largement adoptée par les femmes désireuses de couvrir leurs cheveux blancs, ou tout simplement de changer de tête.
Cependant, avant de se lancer dans une coloration, quelques précautions et conseils sont à prendre en compte.
Les produits de coloration contiennent des agents alcalins qui écartent les écailles de vos cheveux, mais aussi de l’oxydant. Il est donc important d’appliquer une coloration sur une chevelure saine et en bonne santé pour de ne pas trop l’endommager.

De plus certaines colorations entrainent une modification de la structure du cheveu.
Je vois beaucoup de filles dire qu’elles ont les cheveux naturels après une coloration Les produits de coloration peuvent aggraver les sensations de brûlures ou de démangeaisons des cuirs chevelus irrités. De même, une coloration faite sur des cheveux très abîmés ne fera qu’endommager davantage leurs écailles et favorisera l’apparition de fourches et de cassures Coloration avec ou sans ammoniaque.
 L’ammoniaque est un produit chimique qui permet d’ouvrir l’écaille des cheveux pour mieux faire pénétrer les pigments de la coloration. Attention cependant à ne pas considérer les colorations estampilléessans ammoniaque” inoffensive pour les cheveux. Ces dernières utilisent également des produits qui, même s’ils sont moins forts que l’ammoniaque, restent agressifs pour votre chevelure.

Partir sur de bonnes bases Quelques jours avant votre coloration, protégez vos cheveux en faisant des masques et en appliquant de l’huile ricin  (Lwil Mascréti) sur vos longueurs.  Attention aux allergies Pour les colorations maison, il est impératif d’effectuer un test avant l’application de son produit pour s’assurer de ne pas faire de réaction allergique. Pour cela, il suffit d’appliquer un peu de mélange colorant sur la saignée du bras (le pli de l’avant-bras) ou derrière l’oreille et d’attendre 48 heures afin de voir si des effets indésirables se manifestent (démangeaisons, gonflement, brûlures).Il existe plusieurs types de coloration :

*Coloration permanente C’est la plus agressive car elle pénètre à l’intérieur du cortex du cheveu, mais c’est aussi la plus radicale et résistante aux shampoings. Elle peut être précédée d’une décoloration si on a les cheveux très foncés, mais elle est suivie d’une coloration semi permanentée pour avoir une nuance bien plus claire. La coloration permanentée doit être minutieusement neutralisée par un shampooing ou un baume légèrement acide Cette coloration permet de mieux pour celles qui ont des cheveux blancs.

*Coloration semi-permanente NB: Attention à la coloration “demi-permanente” qui elle pénètre légèrement dans le cortex et reste plus longtemps. Ce qui entraine une modification de la structure physique de cheveu. Elle dure généralement entre 4 et 7 semaines selon la marque, et s’estompe après plusieurs shampoings. Elle ne pénètre pas le cortex du cheveu, elle ne fait qu’enrober le cheveu en lui apportant des reflets (pour les cheveux très foncés) ou pour redonner un peu de vie à votre couleur naturelle sans radicalement changer de ton (sauf pour les cheveux très clairs). Coloration nouvelle génération Il s’agit du mascara capillaire, du feutre capillaire, ou poudre Les spray colorant etc …elles sont dans la catégorie des colorations semi-permanentes mais ne résistent généralement pas au shampoing donc de très courte durée et les moins agressives. Peu importe le type de coloration utilisé il est important d’avoir avoir une bonne routine capillaire avec des soins spécifique. Une coloration entraine souvent un dessèchement du cheveu et les rendre poreux et fragiles vos cheveux deviennent de plus en plus fragiles. Vous ferez non seulement des soins pour entretenir la couleur et sublimer la brillance des cheveux, mais aussi pour protéger la tige capillaire.
Favorisez des shampooings spéciales cheveux colorés, donc doux et nutritifs.
L’idéal c’est d’avoir une routine que vous respecterez constamment.

Comment préserver ses cheveux pendant et après la coloration ?

Précautions d’application Lors d’une coloration maison, le port de gants est nécessaire pour protéger vos mains des agents chimiques. Il est également possible de protéger la peau du contour de son crâne en y appliquant une couche de crème hydratante à base d’huile ou beurre de karité et de cellulose. De cette façon, la peau ne sera ni agressée ni colorée en cas de débordement.  Entretien des cheveux colorés.
Pour préserver une jolie couleur tout en protégeant ses cheveux, il est important de les hydrater régulièrement avec des masques spécialement dédiés à cet usage. Tous les quinze jours environ, on se fait un masque nourrissant, faites les bains d’huile légèrement tiède. Il est important de nourrir et réparer la cuticule endommagée par les agents oxydant de votre coloration, les cheveux seront lisses et soyeux, casseront moins. Chaque semaine, on procède à notre shampooing habituel, en n’oubliant pas l’après-shampooing. De préférence spécifique aux cheveux colorés, car un shampooing basique estomperait très vite la couleur. Et enfin, tous les jours, hydratez vos cheveux à l’aide de sérum et lait capillaire riche en agent émollient et hydratant gainant.

N’oubliez pas qu’une coloration va entrainer une modification sur la structure de la tige capillaire, il est  recommandé d’introduire  un apport en protéines dans votre routine capillaire. Parce que la structure  du cheveu est constitué à plus de 80% de protéines Les protéines sont donc plus qu’importantes, car elles contribuent à « la force et à l’élasticité des cheveux ».

 

Quelques produits que je vous invite à découvrir en cliquant sur la photo

 

          

 

Miss Tricia

 

 

Découvrez la Marque de Produit Capillaire YDNA

Posté dans : Blog, Soins | 0

Découvrez les quatre premiers produits et créez votre routine du lavage au soin quotidien.

La combinaison des 5 produits vous assure la maximisation de leurs effets respectifs sur vos cheveux.
Le soin lavant lave et hydrate sans dessécher la fibre. Le masque nourrit et répare en profondeur.
Une fois les cheveux lavés, ils sont prêts à être coiffés. Le leave-in prépare la fibre et aide au démêlage. La crème hydratante complète l’hydratation et poursuit le démêlage.
La brillantine vient sceller l’hydratation apportée par la crème tout en illuminant la chevelure.
Le pack contient 5 produits :
Caresse-moi : le cowash, soin lavant
Nourris-moi : le masque
Garde-moi : le leave-in
Câline-moi : la crème coiffante
Illumine-moi : la brillantine

La marque YDNA est une gamme caractérisée par une forte teneur en ingrédients d’origine naturelle pour tous types de cheveux secs, bouclés, frisés, voire défrisés.
Les ingrédients phares de cette première gamme sont:
L’huile d’olive
L’huile de coco
La cire d’abeille
Co-wash soin lavant Caresse-Moi 500ml
Saturer les cheveux d’eau tiède, appliquer le soin de la racine aux pointes sur la chevelure préalablement répartie en sections. Laisser reposer le temps du bain. Masser le cuir chevelu du bout des doigts pour redynamiser la circulation sanguine. Rincer abondamment à l’eau tiède et renouveler le moment de douceur autant de fois que nécessaire dans la semaine. Les cheveux sont doux et les boucles définies.

Leave-in Garde-Moi
Après avoir rincer votre soin lavant Caresse-Moi, appliquer le leave-in par section. Procédez au démêlage du cheveu par section avec ou sans peigne à dent large. Ne rincez pas.

Crème Coiffante Câline-Moi 200ml
Après avoir préparé la chevelure répartie en sections à l’aide de Garde-moi – leave-in, appliquer sur chacune des sections la crème coiffante pour hydrater en profondeur. Démêler avec les doigts ou un peigne à grosses dents. Vos cheveux sont prêts à être coiffés.

Brillantine Illumine-Moi 100ml
Après avoir hydraté les cheveux appliquer une petite quantité de brillantine sur chacune des sections encore humides pour sceller l’hydratation et parachever la coiffure.

Nourris-Moi Masque Ultra-Riche 250ml
Pour des cheveux assoiffés, Nourris-moi le masque ultra-riche sera idéal en avant ou en après-shampoing. Pour les femmes actives, voici une petite astuce : appliquez le masque, laissez poser sur les cheveux le temps de l’activité de votre choix puis procédez au lavage. Sur une chevelure préalablement répartie en sections, et humidifier la section à l’eau tiède et appliquer le masque de la racine aux pointes tout en démêlant délicatement la section aux doigts. Répéter sur la section suivante. Laisser poser entre 15 et 30 minutes. Rincer abondamment à l’eau tiède. Les boucles sont définies et les cheveux prêts pour le coiffage. Le soin est à réaliser une fois par semaine ou une fois toutes les deux semaines.

Bon soin!!

Le programme Nourrissant & Coiffant de La Gamme YDNA HAIRCARE

Les cheveux de vos enfants Parlons en!!!

Posté dans : Blog | 0
 
Si les cheveux crépus, frisés  des adultes doivent faire l’objet de soins particuliers, afin de conserver leur force et leur éclat, les cheveux des enfants, et en particulier ceux des petites filles, doivent aussi bénéficier d’un grand nombre d’attentions.Les follicules pileux de l’enfant se développent autour du sixième mois de grossesse et les cheveux sont visibles à l’échographie.A la naissance, la quantité de cheveux est très variable d’un enfant à l’autre. Certains sont dotés d’une abondante chevelure, d’autres sont totalement chauves. .
Souvent, la tête de bébé est couverte d’un fin duvet qui tombera au bout de quelques mois pour être remplacé par des cheveux plus épais.De même, la texture évolue dansle temps. Fins et soyeux, lisses ou légèrement bouclés à la naissance, les cheveux deviennent plus épais et le niveau de frisure peut s’accentuer dans les premiers mois, voire les premières années.
Même si bébé a peu de cheveux dans sa première année, bien prendre soin de son cuir chevelu est indispensable. Une bonne hygiène régulière et un shampoing adapté sont les clés qui permettront à ses cheveux de pousser vigoureusement et en pleine santé.Inutile de laver les cheveux de bébé trop souvent. Une fois par semaine est suffisant.
Entre 2 shampoings, rincez les cheveux à l’eau claire. Optez pour un shampoing spécial bébé qui ne pique pas les yeux.
Évitez  les formules qui contiennent des sulfates, et tendent à dessécher. Les cheveux frisés ou crépus secs par nature ont besoin de beaucoup d’hydratation   Utilisez un shampoing pour bébés lorsque l’enfant est très jeune, puis passez aux shampoings doux lorsque votre enfant grandit et développe des cheveux plus longs.En effet, les cheveux de nos petits bouts sont en pleine croissance donc sont plus sensibles à tous les bouleversements et agressions extérieurs jusqu’à la puberté. Il est sécrété parles glandes sébacées qui sont situées dans l’épiderme, à l’origine de lasécrétion du sébum qui est uncorps gras (essentiellementcomposé de triglycérides).En sécrétant le sébum, les glandes sébacées permettent à la peau de se protéger contre les agressions extérieures(microbiennes, excès de température) et de garder une certaine élasticité
Composition du Sébum Une matière grasse produite par les glandes sébacées associées au follicule pileux et qui lubrifie naturellement le cheveu et le poil. Le sébum est constitué de :y Triglycérides : constituants majeurs (60%) du sébum à la surface de la peauy Squalène : ayant une forte concentration dans le sébum (10 à 15%), c’estun lipide entrant spécifiquement dans la composition du sébum, il est unprécurseur dans la synthèse du cholestérol.y Cires : constituées de liaisons esthers et d’alcools gras. Il est important  parce qu’il entre dans la composition du film hydrolipidique, qui va agir comme une véritable enveloppe sur le cheveu. Cette protection microscopique et fragile va permettre le maintien des molécules d’eau sur le cheveu sur toute sa longueur : de la racine à la tige.A la naissance, se produit une forte poussée séborrhéique qui se maintient environ un mois pour atteindre un niveau minimal à l’âge de 6 mois suivi d’une ascension à partir de l’adolescence (12- 15 ans) sous l’effet de la testostérone pour se stabiliser jusqu’au vieillissement
Dès le plus jeune âge, c’est à vous en tant que parents de mettre en place une bonne routine capillaire afin que le moment du soin soit un moment de complicité. Des réflexes simples :l’hydratation et démêlage des cheveuxAfin de respecter autant que possible cet équilibre naissant, des réflexes simples sont à mettre en pratiques ur la chevelure de l’enfant, n’hésitez à apprendre à vos enfants comment faire La chevelure afro, crépue, ou frisée requiert plus que tous autres types de cheveux, des gestes attentionnés,qui peuvent parfois sembler rébarbatifs. Exit cependant les réflexions etremarques, qui sont la source de complexes ! Il est important de veiller à transformer ces moments dédiés au soin du cheveu, en instant de complicité entre la maman et son enfant, et d’apprendre à la petite fille à aimer ses cheveux, dont elle sera fière plus tard dans sa vie futur…sans oublier de lui mettre des petits accessoires pour rendre sa coiffure plus coquette.L’hydratation : TRÈS IMPORTANT, le cheveu frisé ou crépu de l’enfant est sec.
L’un des secrets est de ne pas hésiter à l’hydrater. Sous l’effet d’un agent hydratant, le cheveu va tout naturellement s’assouplir les rendre  malléable : il sera beaucoup plus simple à coiffer. Il ne faut pas hésiter à utiliser quotidiennement un spray hydratant sans rinçage, ou un baume hydratant sans rinçage. L’hydratation du cheveu est de plus le préalable obligatoire au démêlage efficace du cheveu ; Le démêlage : l’hydratation doit donc précéder tout bon démêlage du cheveu. En aucun cas il ne doit être fait sur des cheveux secs. Les bienfaits de l’hydratation se feront plus facilement, avant de démêlage, par un massage du cuir chevelu de l’enfant. Outre son aspect   relaxant, et déstressant, il va avoir pour effet de stimuler les glandes sébacées, qui vont alors sécréter du sébum. Ce massage terminé, il faudra séparer la chevelure de l’enfant en quatre et procéder à un démêlage délicat à l’aide d’un peigne à dents large , aussi appelé peigne afro, et toujours commencer par la pointe des cheveux  vers les racines.
 ASTUCE : avant de dormir, il ne faut pas hésiter à faire une grosse natte ou une tresse avec les cheveux de l’enfant. Cela évitera la formation des nœuds et facilitera le coiffage le lendemain.
Attention cependant à ne pas trop serrer la natte, car trop serrée, elle peut occasionner la chute des cheveux. Sans oublier d’attacher les cheveux avec un foulard en satin ou de mettre un bonnet en satin. Cheveux frisés et crépus des enfants : les gestes à éviter S’il existe des réflexes simples à adopter avec les cheveux des enfants, d’autres sont à bannir ça risque de provoquer des dommages temporaires ou définitifs : l’utilisation de produits gras de type vaseline (petrolatum), ou produits contenant de la glycérine ou lanoline sont à proscrire pour le démêlage des cheveux. Ces substances vont dès leurapplication boucher les pores du cheveu, et l’empêcher de respirer. Éventuellement, et afin de faciliter le démêlage des cheveux des enfants, ilsera possible d’utiliser, avant le shampoing, certaines huiles, telles que celles de jojoba, d’amande douce ou le beurre de karité.
Cependant, rappelons qu’il est préférable d’utiliser un spray ou un baume hydratant ou de l’eau+huile végétale le défrisage : le défrisage et le lissage des cheveux sont à bannir tant que l’enfant n’a pas atteint l’âge de la puberté….
N’hésitez pas à partager avec nous vos astuces pour prendre soin de cheveux de vos Loulous

 

La Conservation des Huiles Végétales

Posté dans : Blog | 0
Fresh olives, olive oil on olive wood. Extra virgin

Les Cosmétiques Bio se conservent…naturellement. Tout d’abord, il faut savoir que tout produit a une durée de conservation. Ainsi, que les cosmétiques soient bio ou pas, tous ont une durée de vie limitée selon la stabilité de leur formule. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les huiles ne se conservent pas indéfiniment, ont une durée de vie une fois le flacon ouvert, elles finissent par s’altérer, s’oxyder, perdent de leur goût, et de leurs propriétés. Certaines huiles se conservent même très peu de temps, d’autres au réfrigérateur. Il est conseillé d’une manière générale de conserver les huiles dans un endroit sombre, ni trop chaud, ni trop froid, à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’oxygène car ceux-ci accélèrent leur détérioration. Il faut donc la conserver au frais, dans une bouteille ambrée et bien fermée. Pourtant, la majorité des huiles vendues à l’épicerie sont dans des bouteilles transparentes (exception faite des plus gros formats).

Cela permet peut-être de mieux voir l’huile et de la rendre plus attirante, mais même les huiles raffinées sont, à un certain point, sensibles et sujettes à une dégradation à long terme.
Retenez qu’une bouteille transparente n’est jamais synonyme d’huile de grande qualité puisque, lorsqu’elle l’est, le producteur fait le nécessaire pour la protéger. Voici ce que vous pouvez faire pour conserver votre huile le plus longtemps possible :
• Achetez l’huile dans des bouteilles ambrées plutôt que des bouteilles claires ;

• Conservez l’huile au frais, à l’abri de la lumière. Les huiles de première pression à froid gagnent à être conservées au réfrigérateur ; • Achetez des petites quantités à la fois afin de vous assurer une meilleure fraîcheur et d’éviter des pertes nutritives ;

• Fermez bien le bouchon de la bouteille, car l’huile a tendance à absorber les odeurs environnantes ;

• Vérifiez la date d’expiration, s’il y a.

Combien de temps ?

Les huiles raffinées se conservent environ un an, et l’huile d’olive jusqu’à deux ans à la température de la pièce dans un endroit sombre. La durée de vie des huiles de première pression à froid est plus courte : de quatre semaines (pour l’huile de lin) à un an et demi (pour l’huile d’olive).

Elles portent généralement une date de péremption, valable lorsqu’elles sont conservées avec soin en suivant les conseils précédents.

Comment reconnaître une huile rance ?

On détecte une huile rance très aisément à son odeur forte et à son goût âcre.

Elle n’est alors bonne qu’à jeter. Du point de vue de la santé, quelles huiles doit-on privilégier ?

L’idéal est d’utiliser plus d’une sorte d’huile afin d’obtenir des acides gras variés. En règle générale, une huile à prédominance mono-insaturée et une polyinsaturée se complètent bien (ex : tournesol, ou olive et soja). Avant ouverture, les huiles vierges de première pression à froid seront maintenues à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité, dans un emballage totalement imperméable à l’oxygène. Le verre étant le matériau le plus inerte, on le privilégiera, en choisissant, de préférence, du verre teinté. Les huiles gardent ainsi toutes leurs valeurs nutritionnelles pendant 14 à 18 mois, en dehors des plus riches en acides alpha-linolénique – telles la périlla, le lin, la noix, la cameline, le chanvre – qui, peuvent se garder de 12 à 14 mois.

Après ouverture, les plus riches en acides gras poly-insaturés se conservent 6 mois, au frais, sinon elles s’oxydent, et de 1 à 3 mois pour les plus riches en riches en acide alpha-linolénique. Il est donc aussi préférable des lors que la bouteille est ouverte d’y ajouter un peu de vitamine E qui prévient le rancissement des huiles. Quant aux huiles de sésame, olive, pépin de courges, arachide, ainsi que tournesol et carthame oléique, elles se conservent à température ambiante environ 8 à 12 mois, mais on peut également choisir de les mettre au frais afin de préserver au mieux leurs vertus.

EXEMPLE : HUILE DE RICIN/ LWIL MASKRETI Elle fortifie et durcit les ongles,- elle accélère la pousse des cils et des cheveux (enduire les cheveux, masser quelques minutes, recouvrir d’une serviette chaude et laisser agir 1 heure minimum ou mieux mute la nuit),- elle régénère et réhydrate les cheveux desséchés, abîmés par les permanentes et les décolorations.

On peut la mélanger avec du karité ou des huiles essentielles pour l’élaboration de baumes capillaires,- elle soulage les affections de la peau par son action adoucissante et cicatrisante, elle favorise la disparition des taches brunes sur les mains,-

enfin, c’est un excellent démaquillant du visage et des yeux. Conseil conservation: l’huile de ricin rancit rapidement: conservez-la donc dans un flacon opaque à l’abri de la chaleur et de la lumière, dans un endroit sec, 6 mois maximum après l’ouverture.

Ce conseil est tout de même valable pour vos autres huiles de massage.En conclusion, on peut bien posséder des huiles super extra aux vertus rares mais si elles ne sont pas bien conservées c’est comme de l’eau car les meilleurs ingrédients sont déjà partis. Il faut savoir choisir ses huiles et il faut aussi savoir les conserver pour une utilisation ultérieure.

Alopécie Post-Partum

Posté dans : Blog | 0

Après l’accouchement, la jeune maman peut perdre ses cheveux. Pas de panique,
cette forme d’alopécie post-partum est tout à fait classique et touche la moitié des femmes. Bien qu’elle soit réversible,
il est préférable d’agir rapidement pour ne pas voir sa chevelure perdre de son volume.  Tous nos conseils. Avec la maternité, la matière de vos cheveux change. Épais et brillants pendant la grossesse, ils peuvent parfois tomber abondamment pendant un mois (et parfois plus) après l’accouchement.Chaque grossesse est différente, après ma première je n’avais pas eu de problème d’alopécie, alors qu’après la naissance de mon deuxième enfant j’ai eu une chute de cheveux vraiment importante Comment se manifeste l’alopécie post-partum Quelques semaines après l’accouchement, ou plus dans le cas où vous avez allaité, il est possible que vous perdiez brusquement vos cheveux.De plus en plus importante au début, la chute de cheveux diminue au bout d’un mois. Attention, elle risque de persister si elle n’est pas prise au sérieux.

Dans les cas les plus sévères d’alopécie post-partum, 15 à 40 % de vos cheveux peuvent tomber. La zone la plus souvent touchée est le sommet du crâne ou vers les tempes ce qui est mon cas, alors que je ne fais pas de tresses ou de crochets. Mais l’ensemble de la chevelure est plus faible et devient terne. Les cheveux sont plus fins, difficiles à coiffer et tombent par poignée à chaque démêlage, Les causes de cette soudaine chute de cheveux Pendant la grossesse,Vigoureuse, plus épaisse et brillante la chevelure perd de sa force après l’accouchement.
C’est ce qu’on appelle une chute de cheveux réactionnelle. Plusieurs facteurs sont responsables de l’alopécie post-partum.La principale cause est un bouleversement hormonal. Lorsque vous êtes enceinte, les hormones œstrogènes sont en augmentation et stimulent l’ensemble de votre organisme et redonnent vie à vos cheveux. Après votre accouchement, cette concentration en œstrogènes chute progressivement, ce qui entraîne une chute massive de vos cheveux.
La naissance marque le commencement d’une nouvelle vie, c’est une étape stressante pour la plupart des mamans. Ce stress et une fatigue excessive due au manque de sommeil et à la reprise du travail peuvent être également responsables de la dévitalisation des cheveux. Si vous êtes sujette aux carences en fer, il est préférable de consulter votre médecin généraliste ou votre dermatologue car le manque de fer risque d’aggraver l’alopécie.

Quels sont les traitements efficaces ?
Cette forme d’alopécie est loin d’être irréversible mais les cheveux peuvent mettre parfois jusqu’à 8 mois pour repousser et rester affaiblis sur le long terme. Il est donc important de les soigner pour éviter qu’ils ne perdent de leur densité et de leur volume. Le traitement le plus efficace pour une repousse plus rapide est l’application d’une lotion spécifique qui agit directement sur la racine. Les cheveux ont besoin de plus de vitamines que d’habitude afin de renforcer la kératine et la solidité des cheveux.On peut aussi avoir recours à de différents compléments alimentaires Ils agissent en profondeur. Parmi les substances les plus bénéfiques en cas de chute de cheveux, il faut retenir le magnésium, les protéines de céréales riches en cystine et en méthionine, acides aminés soufrés indispensable à la synthèse de la kératine, en synergie avec des vitamines B et du zinc. Il est également nécessaire de stimuler la micro-circulation du cuir chevelu afin d’accélérer la repousse.
Choisissez un traitement local à bases de vitamines B5, B6 et B8 qui solidifient la fibre capillaire, l’huile d’olive qui protège le bulbe et surtout de quinquina rouge (huile de quinquine),un extrait d’écorces  qui accélère la prolifération des cellules.Ou encore une lotion Anti Chute (Essential 17Hair Growth de ALIKAY NATURALS le soir  ou l’huile de ricin haïtien)

 

On applique le produitraie par raie directement sur le cuir chevelu pendant trois mois pour voir vos cheveux se renforcer, de tomber de moins en moins et de repousser plus vite.

Et aussi une bonne Routine Capillaire reste très importante.
N’oubliez pas q’une Routine Capillaire est propre à chacune d’entre vous, ce n’est pas parce que ces produits fonctionnent le mieux pour vous, et  obtenir de bon résultats, c’est à vous de trouver votre équilibre avec une base solide. je n’utilise pas de compléments alimentaire parce que j’ai choisi d’allaiter mon fils. Si vous souhaitez avoir recours à des compléments alimentaires je vous conseille fortement de vous adresser à un médecin généraliste ou un Dermatologue. N’hésitez pas à partager avec nous votre Routine Capillaire